Canin

BENJAMIN COLLIN

EQUINE & CANINE OSTEOPATHY

Tèl. :

0032(0)479 46 40 17

Je crois que la loi de la vie lorsqu'elle est sagement comprise, est à la fois simple et naturelle.

Philosophie de l'ostéopathie - 2003 - Citation de Still

OSTEOPATHIE CANINE

QUAND CONSULTER ?

Voici quelques cas où l'ostéopathie peut réellement soulager votre animal :

  • Problèmes pour s’assoir et se lever
  • Les difficultés pour effectuer un mouvement dans et en dehors de la voiture
  • Une diminution de la condition physique
  • Un chien qui n’aime pas de se faire caresser ou brosser sur une certaine région du corps
  • Les problèmes digestifs : vomissements, manque d’appétit, diarrhées, constipation
  • Les hernies
  • Un changement de comportement sans cause évidente
  • L’arthrose pour les chiens plus âgées : on ne guérit pas l'arthrose mais on peut vraiment soulager les compensations et donc améliorer la qualité de vie
  • La réhabilitation post-opératoire
  • Boiteries aigues ou chroniques
  • Surveiller la croissance du jeune chiot :

* Sans trouble : entre 4 et 6 mois, un examen ostéopathique complet est extrêmement intéressant. Le moindre petit blocage peut être levé facilement et n'entraîne ainsi aucune conséquence pour la vie future de l'animal.

* Avec trouble : boiteries intermittentes, membres arqués, démarche chaloupée,…

  • Un changement de comportement : stress,…
  • Un traumatisme physique ou émotionnel : chocs, chutes, glissades,…
  • Dysplasie : l’ostéopathie peut améliorer les conditions de vie du chien
  • Chiens sportifs : prévenir et éviter les blessures, augmenter les performances, améliorer la récupération après l’exercice,… (1x par an pour garder les performances au plus haut niveau)
  • Otites, sinusites
  • Absence de chaleur, chaleurs irrégulières, incontinence urinaire (on retrouve des blocages ostéopathiques au niveau des dernières vertèbres lombaires)
  • Ligaments croisés abîmés, torticolis, douleurs à la colonne

 

Les chiens développent de nombreuses pathologies essentiellement occasionnées par l’homme en raison d’une utilisation contre nature ou mal adaptée. Soumis à certains problèmes, même s’il ne peut rien nous dire, le chien a pourtant sa manière à lui d’exprimer sa souffrance : comportement inhabituel, gémissements, boiteries, léchage d’une articulation douloureuse, perte d’appétit, refus d’obéissance. Il reste préférable, en première intention, de consulter le Vétérinaire, mais il n’en demeure pas moins que le rôle de l’Ostéopathe sera déterminant dans toutes les pathologies d’origine mécanique (problèmes vertébraux, articulaires, musculaires, tendineux,…) sans oublier qu’une lésion vertébrale peut entraîner dans le temps des conséquences à tous les niveaux, y compris dans la sphère viscérale. Après un bilan complet, le traitement ostéopathique sera entrepris avec précision par le biais de techniques manipulatives douces et non traumatisantes.

Webmaster © Polilux.be